Camarade Blachè

Lucien a rencontré Blachè au Crotoy, à l’été 1916. Après avoir été aviateur, il est maintenant élève mécano.


 

18/07/1916 : Ton camarade Blachè n’a pas été long à se décider de partir. Tu vas certainement t’ennuyer à présent, si tu n’as pas d’endroit où passer tes soirées.

06/09/1916 : Ton camarade Blachè a vraiment de la chance, sa femme encore plus ! Ça ne fait rien après avoir été aviateur, être maintenant élève mécano. Ça doit le changer ! C’est très gentil de sa part de t’avoir donné de ses nouvelles.

05/04/1917 : Je savais que tu n’avais pas été chez Blachè. Ta mère me l’avait dit.

12/05/1918 : As-tu vu Blachè ? J’espère que oui, cela t’aura distrait un peu.

14/05/1918 : Moi qui espérais que tu avais passé une bonne journée avec Blachè. Ce n’est pas réussi puisqu’il n’est pas venu. Enfin, j’espère que ce n’est que partie remise et qu’un de ces dimanches, vous aurez le plaisir de vous rencontrer.

28/05/1918 : La zone de tir est toujours la même. La direction n’a pas changé. C’est toujours du côté des parents de Madame Blachè. Aussi, elle a dû changer de demeure. Et revenir chez les parents de son mari.