Tante Jeanne

Marie Jeanne Veilhan est l’épouse de l’oncle Louis (petit frère de la mère de Lucien).

Divorcée de M. Nicolleau, elle se marie en seconde noce avec Louis le 20 décembre 1917.

Suite aux bombardements de Paris par les Gothas, Louis et Jeanne vont s’installer à Commantry. En octobre 1918, Louis contracte la grippe espagnole.


29/05/1918 : Tantôt je vais chez ta tante LiotardTa tante Jeanne a fait des progrès. Lundi, elle était là. C’est vrai qu’elle était surtout venue pour prendre des nouvelles de ta grand’mère. Elle nous a raconté qu’elle avait déjeuné les persiennes fermées et l’électricité (voilà encore Bertha qui chante) allumée. Tu penses si cela nous a amusé.

07/10/1918 : A midi, ta Maman a reçu une lettre de ta tante Jeanne. Ton oncle a la grippe et il est couché. Il parait que là-bas, ça sévit fort. Maintenant, il va mieux. Ta tante a eu très peur. Elle n’a pas de chance décidément. A Paris les gothas, à Commantry, la grippe espagnole !