François Delplancq

François Delplancq est né en 1889 à Inchy, dans le Nord, dans une famille de tailleurs.

François s’installe comme tailleur d’habits, rue Crébillon à Nantes.

delplancq Tailleur

En 1913, il épouse Jeanne Randier, une amie de Suzanne Sevette à Paris. Leur fils ainé, Pierre Delplancq nait en juillet 1914.

En octobre 1918, il part pour le front. Il est blessé 4 jours plus tard.

fiche blessure François Delplancq


08/10/1918 : Jeanne se fait du mauvais sang, voilà plus de 8 jours qu’elle n’a pas de lettre de son mari.

31/10/1918 : J’ai oublié de te dire que le mari de Jeanne a été blessé. Elle devait partir Lundi soir pour Vichy et Lundi matin, elle a reçu une lettre de lui de l’hôpital de Tours lui disant qu’il avait été blessé et que maintenant il était hors de danger, que la guerre était terminée pour lui, qu’elle aille  chercher ses beaux-parents à Nantes et qu’elle vienne aussitôt. Tu penses si nous avons été surpris. Cela ne faisait guère que 4 jours qu’il était en ligne. Après 4 ans de guerre, ce n’est pas de veine ! Jeanne est partie Lundi soir pour Nantes et nous avons reçu une dépêche d’elle hier au soir de Tours. Elle nous dit : « Avons vu François – 25 blessures – Amputation de l’index droit – Aucune blessure dangereuse. » Il a dû être blessé au bras droit ou à la main droite. Il lui a écrit l’autre jour de la main gauche.