Je ne ferais pas tant la difficile

Le 8 Février 1918

Petit Loul Aimé,

Je suis toujours favorisée, j’ai reçu hier soir ta mignonne lettre du 5. Comme cela, à présent, je redors plus tranquille.

Tu me demandes si tu es ressemblant sur la carte ? Tu sais, petit Loul, je ne me rappelle plus très bien de laquelle que tu me parles. Je crois, sans être très sûre que c’est celle : Quand reviendra-t-il ? Est-ce celle-là ? Si c’est celle-là, tu es très ressemblant, puisque ça représente un petit n’amour, et que tu en es un. Seulement mon n’amour à moi, il est beaucoup plus mignon et n’a pas de gros yeux comme ça, ni de casque !!! Pour cueillir des cerises, ça serait un peu gênant !!!

angelot quand reviendra-til

En parlant de cerises, en ce moment, j’en ai comme dessert (de la confiture de cerises), aussi je boude dessus, car ça me fait encore plus penser aux délicieuses dont je suis privée.

Eh bien tu sais, hier, les Butors et la Finette nous ont passé devant le nez. Plus de places lorsque nous sommes arrivées. Aussi, on faisait une triste tête en sortant. On était tellement déçues que pour nous consoler, nous avons été à la Porte St Martin voir jouer Grand-père. On ne l’a pas regretté car c’est vraiment joli. Lucien Guitry joue tout à fait comme Sacha.

Lucien_Guitry
Lucien Guitry, père de Sacha

Marie-Louise quitte Paris. Elle va habiter  Garches. Sa mère a le trac que les Gothas reviennent. Aussi, je ne vais plus la voir beaucoup ! Hier, elle avait le cafard, voici huit jours qu’elle n’a pas reçu de nouvelles d’Espierre, elle se demande ce qu’il y a !

Monsieur Delcroix est en permission, nous l’avons rencontré hier dans le faubourg. Il est le 5e à partir pour Salonique. Mais cela n’a pas l’air de le toucher beaucoup, car il prétend que la guerre sera finie avant que ça soit son tour. Je crois qu’il va un peu fort. Enfin, je le souhaite.

Monsieur Choisy, le père de Paulette est parti hier soir pour la Tunisie. Tu vois d’ici la tête de sa femme ! Je crois qu’à présent elle regrette un peu la nomination. En plus de ça, elle se plaint, elle est à moitié folle. Moi je trouve qu’elle n’a pas à se plaindre. Son mari aurait très bien pu partir sur le front. Tandis que là-bas, il sera en sécurité, il n’y a que la traversée qui est dangereuse, mais à part ça ! Si elle veut, je peux lui proposer ta place et tu prendras celle de son mari en échange. Moi, ça ne me déplairait pas du tout et je ne ferais pas tant la difficile. On se marierait bien vite et je partirais avec toi. Là-bas, on est payé double et la vie est bien moins chère. Elle l’a cherché, elle n’a que ce qu’elle mérite, na !!! J’ai dit na. N’est-ce pas petit ?

Sur ce, je te quitte faute de place. En espérant que tu es toujours frais et rose, je t’envoie mon sale gosse chéri une grande corbeille de biens douces cerises de ton bébé qui est fou de toi,

Mino

Creative Commons License