Toto

Toto est le chat de la famille Sevette.

27/06/1917 : Un rat sur toi !!! Cela m’a mise en rage !!! Sale bête. Il n’y a rien qui me dégoute comme ça, autant faire, j’aime mieux je crois les moustiques. Quand je verrai Nounou, je lui dirais qu’il faut qu’elle t’envoie Toto.

12/08/1917 : Je suis camarade de Toto, nous nous entendons bien tous les deux.

17/08/1917 : Tout le monde est parti, je suis toute seule avec Nounou et Toto.

23/04/1918 : j’ai été me réfugier dans la cuisine, au grand scandale de Nounou ! Pense, j’avais fait peur à Toto qui n’osait plus bouger. Il était complètement ahuri. Pauvre Toto. Quel malheur ! Il n’y a que lui de froussard chez toi. Lorsqu’il entend un coup de canon, il se sauve dans la cave au triple-galop. Quel bravoure. Et dire qu’on parlait de te le donner pour emmener dans ta cagna lorsque tu étais dans l’infanterie. Je le vois d’ici.

18/07/1918 :  J’ai vu Toto, qui n’est pas dépaysé du tout chez Madame Schwab. Au contraire, il est beaucoup plus aimable que chez toi. Il se laisse caresser et ne se sauve pas (…) Loulou m’a raconté le déménagement de Toto et des plantes dans la camionnette. Ça devait être tordant. Nounou était assise dans la caisse du camion et elle tenait son « cahouchou » sur ses genoux. Les autres plantes étaient à côté d’elle. Monsieur Sevette  et Suzanne étaient devant. Suzanne tenait Toto dans un panier bien ficelé car on craignait qu’il se sauve. Tu vois d’ici ce tableau !