Germaine Bertin

Photo au tennis

Paris, le 2 août 1915 Mon petit Loulou chéri, Je suis rentrée à Paris hier soir mais plus tristement que la dernière fois. Surtout lorsque je suis arrivée à la […]