Le gros intestin malade

Le 25 Mai 1919

Mon tout petiot Aimé,

Je reçois à l’instant ta mignonne lettre du 21 ainsi que ta carte de Ludwigshafen. Je suis très heureuse d’apprendre que tu tâcheras de venir me voir dans une dizaine de jours. Tu comprends, petit Loul, que je vais être sage ! Sage comme une image ! Cette nouvelle m’a fait beaucoup de bien, car j’étais encore très triste depuis hier. Et pour cause, j’ai été voir le médecin parce que j’étais malade.

Voici plusieurs jours que je souffrais dans le ventre et je ne savais pas au juste où ! Je ne voulais pas t’en parler de peur de t’inquiéter. Enfin, hier je me suis décidée à aller voir mon toubib. Ce n’est pas grave du tout, j’ai besoin de suivre un régime, car j’ai un peu d’entérite et le gros intestin malade. C’est lui qui me fait mal et qui me gène. Je n’ai pas grand chose à prendre que des pilules en mangeant et 1 verre à bordeaux d’eau de Vittel chaude après les repas. J’ai dû manger quelque chose de mauvais.

vittel - copie

L’autre jour, j’ai mangé un oeuf qui n’était pas bon et je n’ai rien dit, qu’après avoir mangé seulement, aussi on m’a traité de petite sotte. Je me doutais que j’avais les intestins malades car l’autre jour, j’ai eu des coliques et je ne faisais que courir. Enfin, ce n’est pas bien grave et j’espère que mon petit Loul chéri ne s’inquiétera pas.

J’étais triste hier car ma bourse a encore subit un assaut avec le toubib à payer et je me disais : « Je n’y arriverai jamais si mon petit Loul ne vient que dans 1 mois ou plus. » Heureusement ta lettre me fait espérer que tu viendras beaucoup plus tôt que je ne pensais. Aussi je suis maintenant tout à fait tranquille et je vais être un modèle de sagesse.

Tantôt, nous allons en auto. Il fait un temps superbe. Aussi, je suis contente d’aller me promener.

J’ai très bien déchiffré ta lettre, ce n’était pas difficile du tout.

Sur ce, petit Loul, je te quitte pour descendre déjeuner. En espérant que tu es toi en tout à fait bonne santé, je t’envoie mon petit chéri Aimé une foule de bien doux baisers et de bien tendres câlineries de ton bébé qui te chérit de toutes ses forces,

Mino

Creative Commons License